top of page

Restauration et ouverture au public de sa maison à Villeneuve sur Yonne.

Entre le pont Saint-Nicolas et l’Eglise Notre-Dame de l’Assomption, à l’emplacement de l’ancienne maison claustrale de Saint-Marien d’Auxerre, un ensemble de bâtiments du XVIIIe encadre une cour intérieure, que Joseph Joubert appelle le clos dans ses cahiers.

C’est ici, au 18 de la rue du Pont devenue rue Joubert, que ce natif de Montignac s’établit en 1793 après son mariage, éloigné de Paris et des heurts de la Révolution.


Conservée depuis par sa proche famille, la maison, ses décors, sa bibliothèque et les souvenirs intacts rappellent cette époque et ses plus fidèles visiteurs et amis, Pauline de Beaumont, Fontanes et Chateaubriand.

C’est ainsi qu’elle a été inscrite au titre des monuments historiques en 1990, protection suivie d’une restauration des façades et des couvertures de 1993 à 1996 avec le concours de la DRAC de Bourgogne.


La famille a récemment décidé d’ouvrir l’aile Joubert inhabitée à la visite du public après une nouvelle tranche de travaux avec la DRAC de Bourgogne Franche-Comté.

La maison ouvrira ses portes au public pour les prochaines Journées européennes du patrimoine 2024 les 21 et 22 septembre 2024, à l'occasion du bicentenaire de la mort de Joubert.





Comentarios


bottom of page